Vente aux enchères d’Armitages Boy – Le point après la toute première enchère !

Alors que la vente aux enchères du célèbre étalon Armitages Boy est ouverte depuis pas moins de 7 jours (ouverture de la vente le 21 septembre 2015 à 16h), ce n’est qu’à la veille de la fin de la vente (aujourd’hui, 28 septembre 2015) que la première enchère a été formulée à 1.800.000 euros.

C’est l’occasion de revenir sur les aspects juridiques de cette vente en examinant les conditions spécifiques de la vente d’Armitages Boy. Plusieurs points méritent une attention particulière :

  • Durée : la vente a démarré le 21 septembre 2015 à 16h et se terminera le 29 septembre 2015 à 16h ;
  • Prix : le prix de départ a été fixé à 1.500.000 euros (hors frais) ; le prix d’enchères s’entend hors taxe sur la valeur ajoutée ;
  • Frais : les frais à la charge de l’acheteur s’élèvent à 6% HT du prix de vente final ;
  • Autorisation préalable : les personnes désirant enchérir doivent s’inscrire au préalable sur le site de la vente aux enchères (http://www.lacparis.com/armitages-boy-etalon-encheres.html) en vue d’obtenir une autorisation pour participer à ladite vente, autorisation délivrée au regard notamment des garanties de solvabilité apportées par les candidats ;
  • Responsabilité des acheteurs : il est convenu que le transfert de propriété et le transfert de garde s’opèrera dès le prononcé de l’adjudication (i.e. de la vente) ; l’acheteur supportera des frais de garde de 500 euros HT par jour à compter de la vente, étant précisé qu’Armitages Boy devra être pris en charge par son nouveau propriétaire 48h au plus tard après encaissement du prix ;
  • Garanties : la vente est soumise à la garantie des vices rédhibitoires (étant précisé que le vice du tic à l’air dont le cheval est atteint a été révélé) et exclut contractuellement la garantie des vices cachés, malgré l’objectif clairement sportif de cette acquisition ; la garantie de conformité est également visée ;
  • Dossier vétérinaire : un dossier vétérinaire est à la disposition de tout acheteur potentiel, étant précisé que tout acheteur peut faire réaliser des examens complémentaires, à ses frais bien entendu.

Vous l’aurez compris, cette vente aux enchères n’est pas à la portée de n’importe qui !

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.